Catégorie : Compétences langagières

Français écrit au collégial et marché du travail : publication du rapport de recherche

Lors de la rencontre du printemps 2016, les membres des réseaux Repcar et Repfran avaient été regroupés autour du thème de l’intégration des compétences langagières dans toutes les disciplines. À cette occasion, Julie Pelletier et Guillaume Lachapelle, deux professeurs-chercheurs du Cégep de Sherbrooke, nous avaient présenté leur recherche et nous avions participé à leur consultation> lire la suite…

Webinaire Repfran : La correction constructive

L’enregistrement du webinaire est maintenant disponible en ligne.
Les profs corrigent pour évaluer et informer leurs élèves de la qualité de la langue à l’écrit. Comment rendre la tâche de correction constructive pour les élèves? Pour répondre, on recourt habituellement aux concepts de stratégie de révision, d’autocorrection et de postcorrection. Pratiquez-vous les trois dans votre collège? Comment faites-vous en classe de littérature? Et ailleurs dans les autres disciplines? Quel rôle peut jouer le CAF? Est-ce lourd? Efficace?> lire la suite…

Crayon ou clavier?

Dans les prochains mois, Pascal Grégoire, professeur en sciences de l’éducation de l’UQAT s’intéressera aux effets de l’utilisation d’un outil d’aide à la révision et à la correction en contexte d’écriture numérique au regard de la maitrise de la langue des élèves de 5e secondaire. Le rapport de ce projet d’étude, commandé par le ministère> lire la suite…

Correspondance d’octobre 2015

Une lecture toujours nourrissante pour les repfrans et leur préoccupation à l’égard des compétences langagières: le bulletin du CCDMD. Le numéro d’octobre 2015 de Correspondance pour l’amélioration du français au collégial (vol. 21, no 1) est disponible en ligne. En plus du premier éditorial de notre collègue Jean-Philippe Boudreau, enseignant en littérature au Cégep de> lire la suite…

Quand le masculin ne l’emporte pas sur le féminin

La rédaction épicène vise à abandonner progressivement le masculin générique et à rendre plus visibles les femmes dans le texte, nous rappelle l’OQLF dans sa formation sur la rédaction épicène. La langue n’est pas neutre et l’initiative d’un professeur agrégé au Département des relations industrielles de la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval a> lire la suite…